Quand la Vie vous donne un coup d'arrêt...

Quand la Vie vous force à vous arrêter...

Cela a dû vous arriver tout comme moi aujourd'hui, ce moment où vous êtes obligé(e) de vous arrêter, bloqué(e) par une entorse, une cassure, une maladie, un accident, un licenciement, un deuil...

Vous étiez actif jusque là, voire hyperactif pour certains, vous ne preniez pas le temps de vous posez car vous aviez plein d'obligations choisies ou imposées à réaliser...vous pouviez aimer ça ou courrir après le temps...la vie vous a ammené à un moment donné à vous arrêter, brutalement. Du jour au lendemain, vous vous retrouvez sans pouvoir rien faire, allongé(e) là à vous regarder vivre...plein de choses à faire mais plus possible...

Premières réactions: de l'agacement, de la colère voire de la rage face à son impuissance, puis de la tristesse, de la fatigue, de l'anéantissement, de la lassitude...puis il faut bien accepter la situation...celle-ci a bien une raison d'être...ou il faut bien s'en faire une raison. Vous êtes coincé(e) là dans votre lit, dans votre maison, vous êtes forcé(e) à l'arrêt.

Cet arrêt finalement permet de se poser, de voir la vie sous un autre angle. Rien à faire, juste être là en présence de ce qui est...on peut voir alors son mental chercher dans tous les sens les raisons, les interprétations...à quoi bon..c'est là, le fait est là, la vie vous force à vous arrêter...opportunité de repli sur soi, de recentrage, de faire le point sur son vécu, de rechoisir une nouvelle orientation, un nouveau comportement plus conscient de soi voire du Soi en soi...alité(e), bas les masques, juste la réalité dans toute sa fragilité...

deux possibilités: je regarde le verre à moitié vide et j'hurle d'injustice, de colère, de dépis...ou alors je regarde le verre à moitié plein et j'en profite pour vivre ce que la vie m'offre ainsi à vivre...un temps d'observation, de respiration, d'acceuil de Soi...temps béni ou enfer-me-ment du mental...

La douleur, la souffrance est là aussi pour reveiller notre envie de vie, de vivre pleinement cette vie en pleine conscience.

Quoi de plus bête qu'une chute? en fait en y regardant de plus près je suis tombée 3 fois en 15 jours avant le coup d'arrêt, deux fois en forêt en douceur, la troisième m'avait provoqué un gros hématome...mais j'ai continué sur ma lancée, sans y faire plus attention...il a fallu en arriver à une entorse pour que je sois obligée de m'arrêter...entorse du genou...je ...nous, je nouds...quelle place je me donne dans la vie, quelle place je laisse au Nous dans ma vie par rapport à ma personne...quelle place face à l'autre, trop dans le donner sans respirer? pas assez de respiration, problème de choix, trop de mental pas assez de conscience...un temps béni de retrait pour mieux s'aimer, se respecter, Etre en Présence, sortir des masques, des rôles...se rappeler la nécessité de respirer par le coeur à l'écoute de la Vie en Soi et autour de Soi.

Merci la Vie! et courage à ceux qui se débattent...un conseil lâchez prise...et laisser la Vie se vivre en Soi...même si elle décide de s'arrêter là. La lutte ne sert qu'à alimenter l'égo et la souffrance. Il n'y a que l'Amour: cette vibration de Vie qui apporte la Joie et la sécurité que tout est juste ainsi...leçon de sagesse, de patience, d'humilité et en même temps de puissance!

et si la Vie veut se jouer encore en moi, alors que cela soit sous Sa direction, en accord total avec Elle, en conscience de Soi, en respectant ce corps-temple sacré de la Vie dans ses rythmes et ses styles qui lui sont propres...moins de mental, plus de conscience, une respiration plus équilibrée entre le donner et le recevoir, entre le faire et l'être, entre le féminin et le masculin, entre le Je et le Nous...

Les thèmes de cet article

0 réponses à l'article ' Quand la Vie vous donne un coup d'arrêt...'

Ecrire un commentaire

Les champs "nom", "adresse email" et "commentaire" sont obligatoires.
Vos références resteront confidentielles.
Pour afficher votre avatar, merci de créer un compte sur www.gravatar.com